Sèche-serviette soufflant : le confort absolu dans la salle d’eau

Etudié pour sécher les serviettes dans une salle de bain ou les torchons dans une cuisine, le sèche serviette soufflant est une alternative au radiateur sèche-serviette électrique.

Et contrairement au simple chauffage soufflant, il a l’avantage de rassembler deux fonctions en un seul appareil pour un double confort : le chauffage de la pièce et le séchage du linge de toilette ou de maison.

Cette combinaison avantageuse se révèle très pratique au quotidien. C’est sans doute cela qui fait le succès du sèche-serviette soufflant.

Liste des sèche-serviettes soufflants (amazon.fr)

Fonctionnement du sèche-serviette soufflant

Sèche-serviette soufflant

Sèche-serviette soufflant discret et pratique !

Comment ça marche ? La puissante soufflerie de ce chauffage électrique propulse tout bêtement de l’air chaud directement sur les serviettes pour les sécher en quelques minutes ou tout simplement pour les rendre chaudes.

Quoi de plus agréable que de se sécher avec un linge chaud en sortant de la douche. Ce confort est particulièrement apprécié des enfants qui grelottent souvent à la sortie du bain. Et comme la chaleur produite augmente la température de plusieurs degrés, la pièce baigne dans une atmosphère idyllique.

Utilité du sèche-serviette soufflant

En règle générale, le sèche-serviette soufflant trouve son utilité en hiver comme chauffage d’appoint. Quand les petits matins sont glacés, on aime que la salle de bain puisse se chauffer rapidement. Car le temps est toujours compté à ce moment de la journée pour ne pas arriver en retard au travail. On apprécie aussi que le linge de toilette soit à bonne température pour s’essuyer le corps et le visage.

Mais le sèche-serviette soufflant ne se cantonne pas à une utilisation hivernale. Se laver dans une salle de bains chauffée en un éclair s’apprécie tout au long de l’année. Au printemps et à l’automne, il subsiste souvent une certaine fraicheur matinale. Si le chauffage centrale est coupé, on éprouve une grande satisfaction à mettre en route le sèche-serviette soufflant pour contrer un déficit de degrés. Fonctionnel en toute saison, il fait aussi office de chauffage permanent.

Il représente également une solution intéressante pour maitriser l’humidité environnante. On évite la prolifération de moisissures et la persistance de mauvaises odeurs.

Avantages et inconvénients

Sèche-serviette soufflant 2 barres

Sèche-serviette soufflant avec 2 barres de portage.

Le sèche-serviette soufflant présente de nombreux points forts et quelques points faibles somme toute assez relatifs.

  • Avantages
    Comme nous l’avons déjà expliqué précédemment, cet appareil allie l’utilité et la performance. Il est utile parce que le séchage des serviettes et des vêtements représente un confort appréciable au quotidien. Il est performant parce qu’il chauffe une salle de bain toute entière en quelques instants.

    Il génère une chaleur enveloppante à l’aide d’une soufflerie puissante. Et dans bien des cas, un thermostat programmable permet d’ajuster la température. Par ailleurs, son petit gabarit autorise sa fixation sur le mur de la plupart des pièces d’eau. Et bien sûr, quand il est à l’arrêt, il conserve son rôle basique de porte-serviettes. On peut ainsi laisser une ou plusieurs serviettes sécher à l’air libre en fonction de la capacité de portage du modèle. Et si l’appareil est de type pivotant, il suffit de replier les bras après utilisation pour un encombrement minimum.

  • Inconvénients
    La consommation électrique du sèche-serviette soufflant est sans doute son principal inconvénient. A l’instar de tous les autres types de chauffages soufflants, il consomme beaucoup d’énergie. Cependant, sa mission première est de ne chauffer que très ponctuellement, quelques minutes le matin ou le soir, au moment du bain ou de la douche.

    Donc, en théorie, son utilisation ne devrait pas avoir une grande incidence sur la facture d’électricité. De ce point de vue, c’est même un avantage puisqu’on ne chauffe pas inutilement la pièce à longueur de journée comme le ferait un chauffage centralisé.

    Serviettes

    Une serviette chaude après la douche !

    Une autre difficulté concerne son installation. Si la fixation murale ne demande pas de compétences particulières, il convient quand même de prendre quelques précautions quant à la sécurité. Le bricoleur averti prendra garde de respecter une distance réglementaire entre l’appareil et le point d’eau le plus proche. Généralement, toutes les précisions sont indiquées avec la notice de montage. Il n’est donc pas nécessaire de faire appel à un professionnel. Le poids parfois important de l’appareil (entre 4 et 10 kilos) nécessite d’utiliser des fixations adaptées à la nature du mur.

Liste des sèche-serviettes soufflants (amazon.fr)

Une diversité de sèche-serviettes soufflants

Les fabricants de ces appareils domestiques ont développé des modèles de diverses dimensions. Ils s’adaptent ainsi à la configuration de la plupart des salles de bains. Certaines références adoptent des designs contemporains particulièrement élégants et des coloris variés. Le sèche-serviette soufflant ne se contente pas de souffler de l’air chaud, il sait aussi être beau pour une parfaite intégration dans une décoration d’intérieur.

Radiateur sèche-serviette

Une intégration parfaite dans la salle de bain.

Par ailleurs, les fonctionnalités et les puissances varient en fonctions des produits. Le choix dépend du volume de la pièce et de l’usage que l’on souhaite faire de l’appareil. Certains possèdent plusieurs niveaux de chauffe. D’autres se règlent via un thermostat pour ajuster de façon optimale la température ambiante.

A noter que l’on trouve désormais dans le commerce des radiateurs sèche-serviettes rayonnants dotés d’une soufflerie intégrée. Complémentaire aux barres d’accroches chauffantes, cette ventilation offre une montée en température expresse pour un usage ponctuel, avant ou après la douche par exemple. En gagnant plusieurs degrés en quelques minutes seulement, la pièce d’eau devient plus agréable à vivre.

L’étude des caractéristiques des différents appareils commercialisés permet de trouver le matériel qui réponde aux besoins et aux envies de chacun tout en respectant un budget fixé à l’avance. Qui plus est, avec le développement des innovations et la multitude des fonctionnalités, le choix devient désormais pléthorique.

Prix du sèche-serviette soufflant

Le tarif généralement constaté d’un sèche-serviette soufflant varie en fonction de la puissance de l’appareil, des fonctionnalités offertes, de sa taille, de sa conception et de son design. Un modèle d’entrée de gamme est accessible à partir de 50 euros. Situé en milieu de gamme, son prix tourne autour de 250 euros.

Les montants dépassent parfois les 1000 euros si l’on s’oriente plutôt vers un équipement haut de gamme. Il s’agit essentiellement du radiateur sèche-serviette à bain d’huile. Une résistance électrique chauffe l’huile contenue à l’intérieur de chaque barre d’étendage. Cet appareil mixte est couplé à une soufflerie à actionner pour chauffer la pièce plus rapidement en attendant que le radiateur, plus long à démarrer, ne prenne le relais.

Précisons que la forte amplitude en terme de cout s’explique notamment par la qualité des matériaux employés et par la notoriété de la marque (Acova, Atlantic, Delonghi, Sauter, Thermor…).

Sèche-serviette soufflant

Le bonheur d’avoir un sèche-serviette soufflant chez soi !

Les critères à étudier

Avant d’acheter un sèche-serviette soufflant, plusieurs critères doivent être passés au crible afin d’acquérir un système de chauffage adapté à son environnement.

  • Capacité de portage
    C’est le nombre de serviettes que l’on peut accrocher sur l’appareil. Une famille nombreuse choisira de préférence un dispositif proposant plusieurs barres d’accroche. Une personne seule pourra se contenter d’un modèle possédant une à deux barres. Peu importe qu’elles soient plates ou tubulaires.
  • Puissance de chauffe
    Ce paramètre détermine la capacité de l’appareil à chauffer une pièce en fonction de son volume. Si la salle de bain est grande, une puissance trop faible ne permettra pas une montée en température rapide. En général, un sèche-serviette possède plusieurs puissances exprimées en Watts. Il faut se reporter à la valeur maximale affichée.
  • Design
    Si la simplicité ne coûte pas grand-chose, ce n’est pas forcément le cas d’un design évolué. L’apparence peut avoir de l’importance pour certains. Dans ce cas, mieux vaut prévoir de rallonger son budget. Véritable élément de décoration, un appareil esthétique est en général facturé plus cher…
  • Options
    Plus l’appareil propose de fonctions, plus son coût augmente. Du thermostat à l’affichage digital, en passant par l’option hors-gel, le filtre anti-poussière, le programmateur, la minuterie, sans compter les éventuels gadgets… Tout n’est pas forcément indispensable. A chacun de cerner ses réels besoins pour ne pas dépenser plus qu’il ne faut.
  • La sécurité du sèche-serviette soufflant

    Sèche-serviette soufflant

    Une diversité de modèles !

    Comme le sèche-serviette soufflant est généralement installé à proximité d’un point d’eau, il doit respecter des normes de sécurité drastiques.

    Avant d’installer ce type d’équipement dans une salle de bain, il importe de vérifier qu’il supporte les projections d’eau et qu’il peut être placé près d’un lavabo, d’une baignoire ou d’une douche. Il s’agit notamment de s’assurer de la présence de l’indice IP21 qui garantit l’isolation du matériel contre l’humidité.

    Les informations liées aux mesures de sécurité sont mentionnées sur l’appareil, sur le carton d’emballage ou dans la notice fournie par le constructeur. En conséquence, une distance minimale avec le point d’eau le plus proche doit être respectée.

    Liste des sèche-serviettes soufflants (amazon.fr)